GRAND PRIX DE PERPIGNAN (Courses au Soleil)

SIMON MARTIN COIFFE MÁXIME COMA

(06-02-2017)

Le coureur Simon Martin ( U.S. Bouscat) ce imposée a le sprint a Máxime Poma (M.C.Pradéens), a l'arrivée de le Gand Prix de Perpignan (Cours au Soleil), dans son nouveau format. D'autres coureurs distingués dans cet événement ont été les coureurs de l’equipe de Le Boulou, Francis Roger et Alain Gadenne, qui ont été imposées dans le classement de leurs catégories respectives, avec des positions méritoires dans le classification general.

Si le peloton a échappé à l’averse qui s’est abattue deux heures avant le départ, il a dû tout de même composer avec le vent, contraire jusqu’au mas Camps (km 27). Ce qui n’a pas rebuté l’ardeur de Francis Roger (Le Boulou), David Raynal (Maurs) et Vincent Guedon (Rivesaltes), qui ont pris les devants dès Cases de Pène (km 16). Le trio tricote bien des jambes, passe Estagel avec 30’’ d’avance sur Charli Mc Vey (Béziers) et 45’’ sur un peloton qui ne s’inquiète pas, outre mesure. Dès que la route s’élève Raynal distance Roger et Guedon qui à la sortie de Latour de France (km 32) accusent 5’’ de retard, le peloton pointant à 30’’. Celui-ci va se rapprocher peu à peu des fugitifs, établissant la jonction aux portes de Cassagnes (km 37). Le col de Bélesta, point culminant de la journée, enregistre quasiment groupés seize hommes à l’avant. Le rythme est soutenu, les visages tendus et la volonté affichée de bien faire. Les soubresauts entre Bélesta et le sommet du col de la Bataille nivellent les ardeurs de chacun et sur le plateau de Caladroi, Creuzet emmène seul, poursuivi à deux cents mètres par Laffont, Poma, Gauget, Ferreira, Mc Vey.  À quatre cents mètres suivent Martin, Le Dren, Gonzalez, Raynal et un peu plus loin Roy, Batlle, Guedon, Courtadon, Roger et Leguevaques.

Les jeunes n’ont pas froid aux dents.

Si Creuzet franchit seul les portes d’Estagel (km 55), il décide tout de même de rentrer dans le rang et, à la sortie de la patrie d’Arago, dix hommes se retrouvent aux commandes (les dix premiers du classement) qui précèdent Leguevaques de 45’’, les sept autres poursuivants étant à 1’10’’. L’issue de la course semble se dessiner définitivement, avec en point de mire un sprint final sur Perpignan. Poma et Martin en décident autrement. Les deux passent à Cases de Pène (km 63) avec un avantage de 18’’, qui progressivement va croître pour être de 25’’ à Espira (km 67), de 40’’ à Baixas (km 71) et rester stable jusqu’à la ligne d’arrivée, où Martin coiffe facilement Poma. Pour la troisième place Mc Vey d’un sprint limpide, s’impose à ses poursuivants.

Les jeunes ont tenu leur rang sur une première épreuve de la saison, assez sélective et tout de même éprouvante : Poma (2ème), Creuzet (7ème), Ferreira (10ème) ont moins de vingt ans et Mc Vey (3ème), Gauget (6ème) les ont tout juste ou vont les avoir bientôt. Ils ont préparé consciencieusement la saison qui débute et les voilà rassurés. Satisfaction côté Roussillonnais avec Olivier Creuzet, Francis Roger, Mathieu Valette, Alain Gadenne (Le Boulou) puis Nicolas Courtadon, Vincent Guedon, Hugo Calvet, Raymond Pallan, Emmanuel Lieutier (Rivesaltes) qui intègrent le top 30 d’un plateau tout de même relevé.

Texte : Claude Soubielle /Roussillon Animations
Fotos : Roussillon Animations

Portrait du vainqueur :

C’est à Perpignan que l’Aquitain Martin décroche sa première victoire sur route. Au sprint certes, mais dans un exercice qu’il se devait de réussir. Car Simon est un adepte du vélodrome de Bordeaux et sur le parquet, il collectionne quelques succès que ce soit dans la course aux points, dans l’omnium ou au scratch. Après ses débuts en 2010 à l’UFOLEP, il a franchi dès 2012 les étapes au sein de la FFC. Cet hiver il a basé sur une préparation sérieuse, poursuivie en janvier sur un stage au soleil de Lloret, qui se poursuit ces prochains jours sur un autre stage à Ampuriabrava, avant un retour samedi prochain sur la seconde épreuve en Roussillon.

Pour voir plus de photos, cliquez sur: www.velosoleil.com

Noticia patrocinada por :

Simon Martin a l'arrivée de Perpignan
Le groupe de tête, en passant par le Col de Bélesta
Simon Martin a l'arrivée de Perpignan
Le groupe de tête, en passant par le Col de Bélesta
DOCUMENTOS ADJUNTOS A LA NOTICIA